La TCC (Thérapie Comportementale, Cognitive et Emotionnelle)

La thérapie comportementale, cognitive et émotionnelle est une thérapie brève, validée scientifiquement, qui vise à remplacer les idées négatives et les comportements inadaptés par des pensées et des réactions en adéquation avec la réalité. Elle est centrée sur les problèmes du moment.

Cette thérapie va vous aider à mieux comprendre les schémas de pensées négatives à l’origine de votre détresse psychique. Elle peut vous aider  à modifier votre façon de penser (aspect cognitif) et d’agir (aspect comportemental). Ces changements ont pour but d’améliorer votre état émotionnel. Cette forme de thérapie va vous aider à trouver des techniques pratiques pour améliorer votre fonctionnement cognitif, émotionnel et social.

C’est une thérapie interactive et collaborative. On détermine, en collaboration avec le patient, des objectifs concrets, réalistes, et des démarches actives pour y parvenir.

Dans quel cas consulter ?

  • Troubles anxieux (anxiété de séparation, anxiété sociale, trouble de l’anxiété généralisée…)
  • La dépression
  • Surcharge mentale
  • Les phobies spécifiques (y compris les phobies scolaires ou phobies sociales…)
  • Les troubles obsessionnels compulsifs (TOC)

La TCC convient aux adultes, aux adolescents, ainsi qu’aux enfants.

La TERV (Thérapie par Exposition à la Réalilté Virtuelle)

Une nouvelle thérapie d’exposition  efficace , validée scientifiquement, pour les phobies et les troubles anxieux. En effet, la science a pu démontrer que cette thérapie a un effet neuro-chimique sur le cerveau. Son taux de réussite est estimé à 80-90%.

Qu’est-ce que la TERV ?

La TERV ou Thérapie par Exposition en Réalité Virtuelle s’inscrit dans le cadre des TCC, selon le principe de désensibilisation systématique (habituation/exctinction).

 Depuis quelque temps déjà, la réalité virtuelle a fait son entrée dans le monde médical et scientifique. Il est aujourd’hui possible de traiter de nombreux troubles grâce à la réalité virtuelle.

Comment se déroule une séance ?

Après avoir travaillé sur le volet cognitif et sur l’apprentissage des outils de gestion du stress et des angoisses, on peut passer à la TERV.

Le patient est équipé d’un casque de réalité virtuelle et le thérapeute choisit l’environnement en 3D qui va l’exposer à sa phobie ou à sa source d’anxiété. 

Le patient est alors plongé dans un environnement virtuel très réaliste et est accompagné pas à pas par le thérapeute qui va l’exposer graduellement à ses phobies ou à ses peurs.

La personne sait que ce n’est pas réel mais le cerveau réagit comme si c’était vrai. La personne sera capable de transférer cet apprentissage à la réalité.

On va commencer par des situations les moins anxiogènes et progressivement on va l’exposer à des situations plus difficiles. 

Cela se fait en douceur, puisque l’on peut contrôler les paramètres de chaque environnement. Le patient est ainsi mis en contact avec sa peur étape par étape. Il va alors généraliser ce qu’il a appris à la réalité. Il va acquérir des habitudes et des compétences  qu’il va appliquer dans la réalité.

LES AVANTAGES SONT NOMBREUX :

  • Sentiment de confiance : sécurité, présence du thérapeute
  • Multiples expositions virtuelles sous contrôle
  • Situations virtuelles graduelles et possibilités d’être répétées
  • Economie de temps
  • Aspect ludique et meilleure motivation pour le patient

Pour quels troubles utiliser la TERV (enfants-ados-adultes) :

PHOBIES SPECIFIQUES

  • Agoraphobie : peur d’être dans un lieu ou contexte où il serait difficile de s’échapper
  • Claustrophobie : peur de l’enferment
  • Ochlophobie : peur de la foule
  • Belenophobie : peur des aiguilles (piqûres)
  • Glossophobie : peur de parler devant un groupe
  • Acrophobie : peur des hauteurs
  • Amaxophobie : peur de conduire, peur des autoroutes, des ponts…
  • Emetophobie : peur du vomi
  • Hématophobie : peur du sang
  • Cynophobie : peur des chiens
  • Nyctophobie : peur du noir
  • Aviophobie : peur de l’avion
  • Mysophobie : peur d’être en contact avec la saleté
  • Le trouble obsessionnel compulsif (fermer les portes, se laver les mains par peur de la contamination…)
  • …Liste non exhaustive.

TROUBLES ANXIEUX :

  • Anxiété de séparation
  • Anxiété sociale (phobie scolaire, phobie sociale)
  • Le trouble anxieux généralisé

Combien de séances faut-il ?

A titre indicatif :

  • 7 à 10 séances par phobie, sachant que les premières séances sont axées sur le volet cognitif et l’apprentissage des techniques de gestion du stress et des angoisses.
  • Les séances sont hebdomadaires ou tous les 15 jours, et durent 1h.
  • Le taux de réussite est de 80-90%

« Ne soyez plus enchaîné à vos angoisses ou anxiété et n’hésitez pas à franchir le pas pour consulter ».